TOGO

1- Historique de création

Date de création : 10 juillet 2001
La fondation de la CTOP est l’aboutissement d’un processus de reprise en main du monde paysan togolais par les paysans suite au désengagement de l’Etat impulsé par les programmes d’ajustement structurel.

La naissance de l’organisation suit d’une année celle du ROPPA au Bénin qui conforta la volonté de se doter d’un cadre de concertation ayant pour mandat de représenter et défendre les intérêts des producteurs agricoles au Togo.

2- Statut

Association à caractère professionnel. Elle est reconnue officiellement en tant que association de la loi 1901 sous le numéro 1472/MATD-SG-DAPOC-DOCA du 19 décembre 2005.

3- Membres

La CTOP représente la totalité des faitières du pays, soient environ 500 000 membres, dont 30% de femmes, répartis en 17 organisations paysannes associatives ou syndicales couvrant une filière ou un territoire : (i) Amélioration et Développement des exploitations Agropastorales (ADEPAP) ; (ii) Association Nationale des Professions Avicoles du Togo (ANPAT) ; (iii) Association Paysanne pour la Communication des Ruraux (APCR) ; (iv) Centrale des Producteurs de Céréales du Togo (CPC Togo) ; (v) Fédération Nationale des Organisations Maraichères du Togo (FENOMAT) ; (vi) Fédération Nationale de Groupements de Producteurs de Coton (FNGPC) ; (vii) Fédération des Organisations Paysannes des Savanes (FOPAS) ; (viii) Fédération des Unions de Producteurs de Café-Cacao du Togo (FUPROCAT) ; (ix) Mouvement Alliance Paysanne du Togo (MAPTO) ; (x) Réseau des centrales d’Autopromotion Paysanne (RECAP) ; (xi) Réseau National des Organisations Paysannes (RENOP) ; (xii) Union des Coopératives de Pêche Maritime (UNICOOPEMA) ; (xiii) Réseau des Jeunes Producteurs et Professionnels Agricoles du Togo (REJEPPAT) ; (xiv) Fédération Nationale des Professionnels de la Filière Bétail et Viande du Togo (FENAPFIBVTO) ; (xv) Réseau des Promotrices Agro-alimentaires du Togo (REPROMAT) ; (xvi) Réseau National des Femmes Agricultrices du Togo (RENAFAT) ; (xvii) Réseau National des Producteurs de Semences Certifiées du Togo (RNPSCT). Au service de ce réseau, on compte une centaine de techniciens et de conseillers actifs au sein des faitières.

4- Organes de gouvernance

La CTOP dispose de trois organes majeurs de gouvernance :

  • Une Assemblée Générale : elle se réunit une fois par an et est composée de 05 délégués par faîtière membre ;
  • Un conseil d’administration : composé de 13 leaders paysans élus pour un mandat de 3 ans renouvelable une seule fois ;
  • Un comité de contrôle et de surveillance : composé de 3 membres élus pour un mandat de 3 ans non renouvelable.
    Elle dispose également de deux espaces de concertation : collège des jeunes et collège des femmes.

5- Disposition opérationnel

Au niveau central, il consiste en son secrétariat exécutif (SE). Le SE est chargé mener toutes les activités techniques de la CTOP conformément aux décisions du Conseil d’Administration (CA).
Au niveau régional, la CTOP a mis en place en 2013 ses représentations régionales dans les 5 régions du Togo : les Coordinations Régionales des Organisations Paysannes et de Producteurs agricoles (CROPPA) qui sont des émanations de la CTOP au niveau régional (élargie aux unions d’OP régionales non membres des faîtières/CTOP) et ne jouissent pas d’une personnalité juridique. Elles sont régies par les statuts de la CTOP et disposent chacune de leur règlement intérieur propre prenant en compte les spécificités régionales.

6- Objectif/mission de la CTOP

Objectif : la CTOP a pour objectif de promouvoir et de défendre en permanence la valeur d’une agriculture professionnelle, compétitive et durable au service des exploitations agricoles paysannes familiales.

Vision : la CTOP s’est fixée comme ambition « d’être d’ici 2020, un réseau dynamique, crédible fortement ancré à la base et participant efficacement à l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des politiques à tous les niveaux du pays et rendant des services appropriés à ses membres ».

Plan stratégique : la CTOP a élaboré en 2011 un plan stratégique quinquennal 2012-2016 dont les principaux objectifs sont :

  • renforcer la représentativité et la gouvernance de la CTOP et de ses faitières membres
  • renforcer les capacités de participation des OP aux processus locaux, nationaux et régionaux d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi évaluation des politiques et programmes de développement agricole
  • Soutenir la promotion des initiatives économiques des OP par une meilleure valorisation des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques
  • Protéger les ressources naturelles, s’adapter aux changements climatiques et lutter contre le VIH SIDA.

7- Secteurs d’intervention, activités, services aux membres

Principales activités de la CTOP : Plaidoyer/études, renforcement des capacités et facilitation de l’accès des membres aux services économiques

a) Plaidoyer/études

La CTOP joue le rôle de porte-parole du monde paysan et d’interlocuteur des pouvoirs publics, assurant des plaidoyers sur les thèmes suivants : l’instauration d’unités de mesure conventionnelle dans la vente de produits agricoles, le financement de l’agriculture, l’implication des organisations paysannes dans l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de développement agricole, l’exportation des céréales, etc. ;

b) Renforcement des capacités des membres

Au travers de son dispositif institutionnel décentralisé (les CROPPA) et de son réseau de techniciens pour la plupart issus des OP membres, la CTOP apporte un appui/conseil/formation à ses membres sur diverses thématiques : gouvernance, leadership, gestion financière des OP, élaboration de plan de travail, etc.
Elle accompagne les OP dans leur processus de mutation en société coopérative conforment à l’OHADA, l’élaboration et la mise en œuvre de leur plan de travail (146 unions d’organisations paysannes en 2013 et 2014 dans le cadre du PADAT).

c) Facilitation de l’accès des membres aux services économiques

La CTOP joue un rôle de facilitateur dans l’accès de ses membres aux services économiques à travers la capitalisation et la diffusion des expériences, la participation aux foires agricoles, la mise en place de cadre de concertation filières, et la facilitation de l’accès des membres au financement.
Elle conduit également des opérations pilotes d’appui à la transformation agro-alimentaire de ses membres.

8- Réseautage

La CTOP est membre de :

  • ROPPA
  • Via Campesina
  • Cadre de concertation et de dialogue OP et OSC sur le secteur agricole au Togo
  • Nombreux comités ad’hoc : Comité d’élaboration du cadre hormanisé CILSS ; Comité de pilotage du REDD+ ; Comité de Pilotage des Instruments financiers PASA/PPAAO ; Comité de Pilotage des Fonds Coopermondo/Italie ; etc.

9- Partenariats
Les principaux partenaires de la CTOP sont le MAEP Togo, ROPPA, AFDI, AgriCord, FIDA, FAO, Coopermondo, l’AFD, AVSF, CPCAT, Union Européenne, OSCAF, AVSF, ETD, FONGTO, UONGTO, etc.

Les projets en cours

  • PAOPA Phase principale (FIDA, UE, DDC, AFD) : 2013–2017
  • Projet d’Appui au Développement Agricole au Togo (PADAT), financement MAEP, FIDA, GAFSP, BOAD et BIDC, 2011 – 2016
  • Projet d’identification d’options politiques et stratégiques pour une meilleure adoption des résultats de la recherche par les exploitations agricoles familiales (AGRIFAM Togo), financement CORAF/WECARD, 2013 - 2016
  • Projet de Partenariat entre la Recherche et les Organisations Paysannes pour l’amélioration de la Qualité et une meilleure mise en marché des produits (PROPAQ) financement CORAF/WECARD : 2013 - 2015
  • Projet d’appui à la Société Civile et à la Réconciliation Nationale (PASCRENA), financement UE, 2013 - 2015.

CONTACTS
Tel : 00228 22 51 74 42
Mail : ctop03@yahoo.fr
site :http://www.ctoptogo.org/


Actualités

Espace Plateformes

Publications

Nos chantiers

Vidéothèque

ROPPA
jQuery Carousel